ACTUALITÉS

Participez à nos folles journées du 21 et 22 octobre 2022

Participez à notre grand jeu concours et tentez de gagner un poêle à bois ou à granulés ( jusqu'au 02/10/2022)

NOUVEAU CHEZ H2E : Les poêles à granulés sans électricité

La société Laminox a été créée en 1964 par deux ingénieurs. En premier lieu Laminox Idro faisait des chauffes-terrasse à gaz, puis des radiateurs à bain d’huile. Ensuite ce sont les enfants des fondateurs qui ont repris les rênes de cette entreprise.
 Désormais cette entreprise vend  des appareils de chauffage aux granulés .

Découvrez les poêles à granulés Laminox  fabriqués à 100% en Italie à Sarnano.

Mentionnons que les poêles sont en acier, la chambre de combustion est en acier corten et le brasero en inox réfractaire. C’est pourquoi Laminox garanti ces poêles 2 ans.

Vous vous demandez comment fonctionne un poêle sans électricité?

Il est à noter qu’ un poêle à granulés sans électricité se comporte comme un poêle à bois. La différence est que l’alimentation en combustible est gérée automatiquement.D’abord le réservoir, situé au-dessus de la chambre de combustion, stocke des granulés. Ensuite ceux-ci descendent par gravité dans le brasero, ce qui permet de maintenir un feu constant aussi longtemps qu’il reste des pellets dans la trémie. Enfin, pour le reste,c’est à vous de gérer la puissance de combustion de façon mécanique en faisant varier l’arrivée d’air .Sachez que les allumages et les extinctions restent bien sûr manuels.

Poêle à granulés-sans électricité-3 vitres

MaPrimeRenov : ce qui change au 15 avril 2022

Le Gouvernement annonce 1000 € d’augmentation de MaPrimeRénov à partir du 15 avril pour tout changement de système de chauffage qui permet de sortir du fioul ou du gaz.

Dans le cadre de sa politique de réduction de la dépendance aux énergies fossiles et du plan de Résilience annoncé par le Premier ministre mercredi 16 mars, le Gouvernement a décidé d’augmenter de 1000 € MaPrimeRénov pour tout changement de système de chauffage vers un système renouvelable, qui permette de remplacer une chaudière au gaz ou au fioul. Cette augmentation prend effet pour tous les dossiers de demande d’aide déposé à compter du 15 avril et jusqu’au 31 décembre 2022. Par ailleurs, à compter du 1er janvier 2023, les forfaits MaPrimeRénov pour l’installation de nouvelles chaudières au gaz seront arrêtés.

L’augmentation de 1000 € à partir du 15 avril prochain et jusqu’à la fin de l’année 2022, de l’aide MaPrimeRénov’ sera accordée pour l’installation d’un système de chauffage renouvelable, qui permet de sortir du gaz ou du fioul, comme les pompes à chaleur (y compris hybrides) ou les chaudières biomasse. Cela concerne tous les ménages déjà éligibles aux aides MaPrimeRénov’ pour ce type d’opération. C’est une mesure d’accélération juste, simple, efficace et cohérente avec notre action en faveur d’une moindre dépendance aux énergies fossiles.

Ainsi,  il sera encore plus avantageux pour les ménages les plus modestes de choisir une pompe à chaleur ou une chaudière biomasse et de se passer du gaz : ils pourront obtenir jusqu’à 9000 euros d’aides (MaPrimeRénov et Certificats d’économies d’énergie) contre 8000 euros auparavant.

Avec des pompes à chaleur à 12 000 euros, cela conduit à un reste à charge de 3000 euros, équivalent à celui pour l’installation d’une chaudière gaz, tout en bénéficiant d’économies sur la facture énergétique.

Dans un second temps, les demandes d’aides MaPrimeRenov’ pour l’installation d’une chaudière au gaz ne pourront plus être déposées à compter du 1er janvier 2023, un délai qui permet aux ménages et aux entreprises de s’adapter.

Petit reportage sur le magazine TENDANCES:

MaPrimeRénov’ 2022 ce qui change.

Mandataire MaPrimeRénov’ et CEE nous sommes à vos côtés pour toutes vos démarches.

Conditions générales d’obtention des aides

Logement existant : Les aides publiques se focalisent sur les résidences principales de plus de 15 ans qui sont occupées au moins 8 mois par an. Attention, une exception est prévue dans le cas du remplacement d’une chaudière fioul où les logements de plus de 2 ans sont éligibles. Les aides privées concernent quant à elles les habitations de plus de 2 ans y compris les résidences secondaires. Aucune aide n’est prévue pour le neuf.

Professionnel qualifié : Aussi, les travaux doivent impérativement être effectués par des professionnels RGE (Reconnu Garant de l’Environnement). Il n’est donc pas possible de bénéficier d’une aide si vous achetez votre matériel sur internet et réalisez la pose vous-même.

Plafond : Le dispositif MaPrimeRénov’ est plafonné à 20 000€ par logement sur 5 ans. L’idéal est donc d’avoir une vue d’ensemble des travaux à mener

En mobilisant l’aide MaPrimeRénov’ il n’est pas possible de faire financer ses travaux à 100%, même lorsque l’on a des revenus très modestes. En effet, le cumul des primes ne peut pas excéder 90% du montant total des travaux, il y aura donc toujours un reste à charge d’au moins 10%.

Le plafond des revenus a été revu à la hausse , voici les nouveaux revenus à prendre en considération:

Nombre de personnes composant le ménage (foyer fiscal)

MaPrimeRénov’ Bleu

MaPrimeRénov’ Jaune

MaPrimeRénov’ Violet

MaPrimeRénov’ Rose

1

Jusqu’à 15 262 €

Jusqu’à 19 565 €

Jusqu’à 29 148 €

> 29 148 €

2

Jusqu’à 22 320 €

Jusqu’à 28 614 €

Jusqu’à 42 848 €

> 42 848 €

3

Jusqu’à 26 844 €

Jusqu’à 34 411 €

Jusqu’à 51 592 €

> 51 592 €

4

Jusqu’à 31 359 €

Jusqu’à 40 201 €

Jusqu’à 60 336 €

> 60 336 €

5

Jusqu’à 35 894 €

Jusqu’à 46 015 €

Jusqu’à 69 081 €

> 69 081 €

Par personne supplémentaire

4 526 €

+ 5 797 €

+ 8 744 €

+ 8744 €

Interdiction des chaudières au fioul ou au charbon : ce qui change le 1er juillet 2022

Installer une chaudière au fioul ou au charbon sera prochainement interdit. Les Français qui possèdent ce mode de chauffage doivent-ils forcément le remplacer ?

Les chaudières au fioul ou au charbon, c’est bientôt fini. Jugés trop polluants, ces appareils ne pourront plus être installés, sauf exception, à partir du 1er juillet 2022.

Faut-il remplacer sa chaudière au fioul ou au charbon ?

En effet, de nouvelles normes environnementales vont entrer en vigueur à partir du mois de juillet 2022. Pour être précis, un « équipement de chauffage ou de production d’eau chaude sanitaire devra émettre moins de 300 grammes d’émissions de CO2 par kilowattheure », indique le décret. Or, les chaudières au fioul ou au charbon sont au-delà de ces taux.

Toutefois, cette nouvelle règlementation n’oblige pas les foyers à remplacer leur appareil déjà installé. « Vous pourrez toujours la faire réparer ».

En revanche, « si votre chaudière meurt et qu’il faut la changer, là vous pourrez acheter des chaudières qui ne sont plus des chaudières à fioul », a ajouté la ministre de la Transition écologique.

Des dérogations possibles pour installer ces appareils

Certaines personnes pourront, tout de même, bénéficier d’une dérogation pour installer un équipement neuf qui fonctionne au charbon ou au fioul. Sont concernés : les bâtiments d’habitation ou à usage professionnel dans lesquels les travaux nécessaires pour remplacer la chaudière par un appareil moins polluant seraient techniquement ou règlementairement impossibles.

De même, les chaudières ne pourront pas être enlevées dans les lieux qui ne sont pas raccordés au réseau de gaz naturel ou au réseau de chaleur et dans lesquels aucun appareil compatible avec le seuil en vigueur ne peut être posé « sans travaux de renforcement du réseau de distribution publique d’électricité », précise le décret

Les autres aides pour changer sa vieille chaudière

Il existe deux autres dispositifs pour aider à l’investissement d’un nouveau chauffage, mais ces systèmes ne « donnent » pas d’argent. Ils favorisent simplement l’investissement et sont sans conditions de ressources :

TVA à 5.5% : Il s’agit d’une TVA à 5.5% sur la fourniture et la pose du matériel. Cette TVA s’applique directement sur le devis, sans aucune démarche à effectuer. Attention, la PAC AIR/AIR  n’est pas éligible à cette fiscalité avantageuse.

Eco Prêt à Taux Zéro : Comme son nom l’indique, il s’agit d’un prêt sans intérêt pour financer vos travaux de rénovation énergétique. Il permet de bénéficier d’une trésorerie sans forcément avoir d’apport initial. Le montant emprunté doit être remboursé sous 20 ans :

  • 15 000€ max. pour une 1 action menée
  • 25 000€ max. pour 2 travaux
  • 30 000€ max pour 3 travaux

 

 POÊLES À BOIS VS POÊLES À GRANULÉS

Vous avez décidé de changer de mode de chauffage mais entre un poêle à granulés ou un poêle à bois vous ne savez que choisir.

Chauffage d’appoint ou chauffage principal ?

D’abord il faut savoir que le poêle à bûches est généralement utilisé comme un chauffage d’appoint, ce dernier venant compléter un chauffage central.  En effet le poêle à bûches est destiné à être installé dans une pièce à vivre.

Cependant il existe également des poêles à bois canalisables (Thermorossi) permettant de chauffer 2 pièces supplémentaires à proximité.

Le poêle à granulés est également le plus couramment utilisé comme chauffage d’appoint.Cependant il peut parfois servir de chauffage principal, dans une maison RT 2012 par exemple.

Dans tous les cas, avant de choisir son modèle de poêle à granulés ou poêle à bois, il faut tenir compte de la surface à chauffer.

  • Les poêles à convection naturelle sont idéaux pour être utilisés en tant que chauffage d’appoint (poêles à bois ou à granulés)
  • Les poêles ventilés, quant à eux, sont équipés d’un ventilateur intégré à l’appareil leur permettant de disperser la chaleur sur une plus grande surface. (Poêles à granulés).
  • Les poêles canalisables sont prévus pour chauffer une surface beaucoup plus grande. Leurs deux ventilateurs permettent de pulser l’air chaud via un réseau de gaines qui diffuse la chaleur dans toutes les pièces de l’habitation (poêles à bois ou à granulés)
  • Les poêles hydrauliques sont raccordés au chauffage central et permettent d’économiser le combustible de ce dernier (poêles à bois ou à granulés)
  • Enfin, les poêles de masse possèdent des accumulateurs de chaleur, la plupart du temps en pierre, permettant de chauffer la pièce par l’effet d’un rayonnement, dispersant ainsi la chaleur dans toute la maison (poêles à bois).
Avantages et inconvénients des poêles à bois et à granulés 

Pour choisir entre un poêle à bois et un poêle à granulés, voici la liste des avantages et des limites qu’ils présentent :

Le poêle à bois est généralement moins cher à l’achat, tout comme le prix de son consommable principal : les bûches. En revanche, celles-ci sont plus difficiles à stocker contrairement aux pellets qui sont conditionnés dans des sacs. Le poêle à bois demande une alimentation régulière et donc une présence quasi constante. La plupart des poêles à bois ne chauffe que la pièce dans laquelle il se trouve et la chaleur est difficilement contrôlable (sauf les poêles à bois canalisables Thermorossi). Le gros avantage du poêle à bois réside dans son autonomie (pas besoin d’électricité) et dans sa flamme vivante.

Les poêles à pellets possèdent un système d’alimentation en combustible automatique grâce à la présence d’un réservoir. Cela lui procure une autonomie très appréciable au quotidien. De plus, de nombreux modèles sont programmables ce qui simplifie leur utilisation. Emballés dans des sacs, les granulés se stockent facilement et ne sont pas salissants. 

Bûches ou granulés, le bois coûte moins cher que les autres énergies (gaz, fioul, pétrole, électricité…) et, l’acheteur rentabilisera plus rapidement son investissement que s’il choisit d’autres modes de chauffage plus onéreux. 

Côté rendement, le faible taux d’humidité contenu dans les granulés permet à ce combustible de dégager une plus forte chaleur. Couplée aux différentes technologies, le rendement en énergie peut être très intéressant pour chauffer une surface importante. 

Et pourquoi pas un poêle à bois mixte ? 

Pourquoi ne pas réunir les avantages des 2 modes de chauffage en un seul appareil :

LES ATOUTS

  • Allumage automatique Pellets et Bois
  • Rendement supérieur à 90 %
  • Programmable manuellement ou à distance via l’option Wifi
  • Appareil autonome avec passage automatique du bois aux pellets
  • Régulation automatique de la combustion
  • Modulation automatique de la puissance selon la température que vous avez défini
  • Chambre de combustion étanche permettant la création d’une distribution d’air chaud
  • Nettoyage automatique (vidage des cendres 1 fois par mois au pellets, 2 fois par mois au bois)
  • Fonctionnement silencieux
  • En cas de panne de courant, fonctionne au bois
  • Un véritable système de chauffage Hybride, fiable et complètement autonome, qui va vous libérer des contraintes du bois pour apprécier le plaisir du feu quand vous le désirez et le doux rayonnement grâce à l’inertie de la pierre.
  • Taille des buches selon les modèles allant de 30 cm à 50 cm
  • Possibilité d’avoir dans une pièce adjacente un réservoir à pellets de différentes tailles (100-200-400 kg) pour une autonomie plus grande
  • Système domotique intégré, possibilité de contrôler la cheminée à distance.

COMMENT BIEN CHOISIR SES GRANULÉS ?

Vous avez décidé d’installer un chauffage à granulés . Que ce soit un poêle à granulés, une chaudière à granulés ou un poêle hybride , mais devant l’offre proposée vous ne savez que choisir . H2E  à  Chasseneuil du Poitou vous propose son aide avec son partenaire Anjou Bois énergie.

 

Les granulés ou pellets de bois sont réalisés à partir de copeaux et de sciures de bois, provenant de scieries et de l’exploitation forestière. Ensuite les copeaux de bois sont mélangés, compressés puis séchés sous la forme de granulés de quelques millimètres de diamètres.

La qualité du granulé varie selon plusieurs critères.

  • La densité du bois.
  • Le taux d’humidité du bois : un faible taux d’humidité permet de réaliser une combustion complète du bois.
  • Le type de bois : bois de feuillus durs, bois mi-durs, bois tendres, bois résineux.
  • Le taux de cendres : il est préférable qu’il soit inférieur à 0,7 %.
  • Le taux de fine : il s’agit du pourcentage d’émission de particules fines lors de la combustion.
  • Le pouvoir calorifique en kWh par kg.

 Anjou Bois Energie fabriquent ses granulés à partir de bois issus de forêts gérées durablement où l’équilibre écologique est respecté.
Donc  vous avez la garantie d’ une combustion efficace et économique dans vos poêles, inserts et chaudières.
En effet, vous bénéficiez d’une fabrication 100% naturelle, sous haute pression, sans colle, ni liant, ni additif.
De plus vous profitez d’un produit fabriqué à partir de sciures de bois fraîches, affinées et séchées.

Mentionnons que la compression des granulés est réalisée sans aucun additif, seuls les composants du bois servent de liant naturel.
Les granulés sont de qualité supérieure, grâce au procédé de séchage à basse température (80°C° qui permet au bois de conserver un fort pouvoir calorifique et une pureté authentique.

Granulés certifiés Din +, la norme européenne la plus rigoureuse sur la qualité et le contrôle du granulé.

 

UNE AIDE POUR VOS TRAVAUX DE RÉNOVATION ÉNERGÉTIQUE.

Mandataire MaPrimeRénov’ et CEE, H2E, à Chasseneuil du Poitou vous accompagne dans le montage de vos dossiers .

 

MaPrimeRénov’ permet de financer les travaux de chauffage,  d’une maison individuelle ou d’un appartement en habitat collectif.

A quel montant pouvez vous prétendre?

Le montant de la prime varie en fonction des matériaux et des équipements éligibles dans la limite d’un plafond de 20 000 € pour des travaux sur un logement et pendant une durée maximale de 5 ans. Désormais les propriétaires bailleurs peuvent bénéficier de cette prime pour au maximum trois logements qu’ils mettent en location, dans la limite d’un plafond de 20 000 € par logement. De plus, ils s’engagent à louer le logement pour une durée minimale de 5 ans.